L’impacte des menstruations sur les femmes sportives .

Les femmes et le sport !

De plus en plus de femmes ont compris que faire de la musculation ou du fitness n’allait pas les faire devenir des hommes ! Au contraire cette pratique de la musculation peut les aider à atteindre rapidement leur objectif physique ! Ce qui est une bonne très bonne chose ! Néanmoins il existe une différence notable entre l’homme et la femme depuis la nuit des temps : «  LA MENSTRUATION ».

Quels effets la menstruation des femmes a sur les performances physiques ?

Pour répondre à cette question nous nous devons d’abord d’expliquer ce qu’est  un cycle de menstruation : il faut savoir que de la puberté à la ménopause , le corps d’une femme est régi par un cycle périodique de 28 jours qui se répétera environ tous les mois et qui se décompose en 2 phases !  la phase folliculaire oestrogénique dite préovulatoire  qui débute aux 1 er jour des régies jusqu’aux 14 e jours et la phase lutéale progestative dite postovulatoire qui elle dure environ 2 semaines . 

Les conséquences sur les performances sportives . 

Après de nombreuses études à fin de savoir s’il existait un lien entre les performances sportives et les cycles de menstruation, la réponse est qu’il n’y en a pas physiquement ou alors de très léger, mais il faut souligné que les cycles n’ont pas seulement un effet physique ! Car effectivement il a aussi un effet psychologique sur la femme ! Et personne ne peut nier que la psychologie joue énormément sur les performances physiques ! Du 1 er jours jusqu’à la première moitié du cycle, le taux d’oestrogène augmente radicalement ce qui peut engendrer un pic d’énergie, car physiologiquement le corps consommera les glucides ( source 1ére d’énergie) de manières plus efficaces . Et qui dit plus d’énergie dit par définition de meilleures performances.

Qu’en est-il du coté psychologique ? 

Pour ce qui est de l’impact psychologique nous  allons voir qu’il existe une phase «  prémenstruel » dans laquelle les femmes sente que leur menstruation arrive, ceci ce passe environ 1 semaine avant l’arrivée de leur menstruation. Les symptômes de cette phase sont nombreux :

physiquement  : hyperlaxité des ligaments, des crampes, une prise de poids, des maux de tête, une sensation de lourdeur intestinale ou encore une tension douloureuse au niveau des seins.

Psychique : stress, irritabilité, trouble du sommeil et fatigue etc .

Une étude a été faites pour L’INSEP (Institut National du sport, de l’expertise et de la performance), par le dr. Carole Maître sur 363 sportives de 16 à 22 ans et le résultat a été sans appel, 83% des femmes reconnaissent souffrir de ce syndrome prémenstruel . Et 64% d’entre elles estiment que les ballonnements, la prise de poids, la sensation de fatigue etc. diminue leur performance. 

 

Menstruation et organisation sportive

Les solutions pour maitriser ses nuisances ?

 Depuis quelques années le sport féminin grandi et est de plus en plus reconnue à sa juste valeur ! Il faut souligner que chaque cycle est différent et que même s’il existe une grande généralité, il y a toujours des exceptions ! Ceci ne signifie pas que vous ne devez pas faire de musculation pas du tout ! Cela signifie juste qu’il vous faut vous entraîner intelligemment et ceux quel que soit le sport que vous pratiquez ! Vos menstruations auront un rôle sur votre humeur, sur votre fatigue, sur vos douleurs etc. … Il y aura des pics d’énergie des pics de faiblesse ! Il est donc important de se connaitre personnellement ! Encore une fois c’est inévitable, pour progresser une connaissance de soi est primordial ! 

Certains vont opter pour une méthode médicale ( pilule ou autres) pour maitriser leur menstruation, à chacun ça méthode, toute personne est libre d’agir comme bon lui semble, dans tous les cas rapprochez-vous de votre médecin si tel est votre décision. Mais en bonne morale, vous pouvez optimiser vos progressions en prenant le temps d’examiner votre cycle, utiliser des applications ou des blocs notez pour noter toutes les phases de votre cycle ( car il est répétitif  ),  à quel moment de votre cycle vous avez le plus d’énergie . À quel moment vous avez une baisse de régime etc. etc . Tout ceci réunis vous pourrez alors placer vos moments d’entraînement les plus durs autour de votre période de pic d’énergie et ainsi de suite ! L’organisation est la clef ! Des tonnes de championnes réussissent à se dépasser tous les jours en s’organisant et en faisant preuve d’auto-discipline . 

Nous finirons sur un exemple très parlant de championne, les footballeuses américaine championne du monde ! Explique sur cette rubrique qu’elle adapte leur entrainement et leur régime de manière individuelle en fonction de leur cycle personnel ! Chaque joueuse à un entrainement différent et une alimentation différente en fonction de son cycle propre à elle ! Pour être dans les meilleures conditions les plus possibles . 

Cette méthode est aussi utiliser par certains club pro français  ( psg féminin et Lyon féminin  ). c’est donc qu’il y a inévitablement un lien entre les deux d’ou ce soucis d’organisation .

 

Vous connaissez désormais le rôle et l’impact des menstruations sur le corps féminin lors des efforts sportifs ! Et vous savez aussi que vous n’êtes pas seul à subir ceci ! Nos coachs battlefit sont là pour vous épauler et pour vous guider dans la construction de vos programmes ! Un programme d’alimentation gratuit a été mis en place également pour avoir de bonne base alimentaire disponible sur notre site .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.